Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti ça !

Cette sensation d’être dispersé, d’être distrait par l’environnement qui nous entoure.

D’avoir l’impression de bosser pendant des heures sur un sujet et de ramer dans le vide.

Alors que nous avons une tache importante à faire notre téléphone, nos e-mails, notre famille captent toute notre attention.

Personnellement ça peut m’arriver régulièrement alors j’utilise une méthode pour remédier à ça.

C’est la méthode Pomodoro ce qui signifie “tomate” en italien. C’est Francesco Cirillo qui lui a donné ce nom en référence à son minuteur de cuisine qui était en forme de tomate. Il a mis au point cette technique dans les années 1980 pour pouvoir aider ses élèves à améliorer  leur organisation et leur productivité.

Mais à quoi sert cette méthode ?

L’intérêt

Organisation, attention et priorisation des objectifs.

C’est une méthode simple, rapide et efficace.

Pas besoin de logiciel ou de tableau compliquer.

Cette technique permet d’augmenter sa productivité, de se concentrer sur l’essentiel et d’éviter la procrastination.

Vous allez être focus sur un seul objectif pendant une période définie.

Les Limites:

Si vous êtes une personne multitâches, cette méthode ne vous conviendra peut-être pas.

Certains environnements de travail ou employeur ne vous permettent pas ce rythme de travail.

La mise en place de la technique dépend de soi et de l’autodiscipline.

En quoi consiste la méthode ?

Technique pomodoro

La méthode Pomodoro consiste à travailler par session de 25 minutes et de prendre 5 minutes de pause entre chaque session.

Après 4 sessions, faites une pause de 15 à 30 minutes.

4 Sessions = 1 Cycle ou Pomodori.

Ensuite vous pouvez recommencer un nouveau cycle.

La question est maintenant pourquoi travailler par tranche de 25 minutes et non pas 20, 30 ou 40 minutes ?

L’attention

Une des raisons principales pour laquelle on travaille en tranche de 25 minutes est celle de l’attention.

Notre cerveau à une concentration optimale de 25 minutes. Au-delà de ce temps, l’attention se dégrade.

Courbe de l'attention

Je n’ai pas trouvé d’image libre de droit alors je vous ai fait ce graphique, un peu grossier, mais l’idée est là.

Sans attention le travail perd grandement d’efficacité et de qualité. Pour maintenir cette attention de façon optimale, nous allons donc faire de petites pauses avant qu’elle se dégrade.

Ce hack permet aussi d’aérer l’esprit, d’éviter la tête dans le guidon et de diminuer la charge mentale.

L’application

Passons à l’utilisation concrète de la méthode.

Ce qui est important tout d’abord c’est l’environnement dans lequel vous allez travailler.

Vous devez couper toutes sources de distraction.

Mode avion pour le téléphone, enlever tous les éléments de fond sur l’ordinateur et isolez-vous.

Ensuite vous devez écrire vos objectifs prioritaires.

Prenez-en un, évaluez le temps de réalisation et découpez-le par Pomodoro.

Faites de petits objectifs intermédiaires à chaque Pomodoro.

C’est parti ! Lancer le minuteur.

Vous pouvez utiliser une application ou des sites web comme Be focused, Tomato timer ou encore cette vidéo YouTube.

Une fois la pause arrivée n’allez surtout pas sur votre smartphone. Les réseaux sociaux, e-mail ou autres vont vous faire perdre votre attention. Vous pouvez aller jusqu’à 20 minutes pour vous remettre dans le bain, c’est vraiment l’enfer.

Je vous conseille plutôt de vous lever , marcher, respirer, buvez de l’eau, laissez vos pensées vagabonder, mais surtout éviter d’aller sur d’autres tâches.

Conclusion

Cette méthode vous permettra donc de gagner beaucoup de temps avec un travail de plus grande qualité. Tout est question d’organisation du temps, de ses objectifs et de l’attention mis pour réaliser cette tâche.

J’espère que cette méthode vous sera utile pour ma part elle est très efficace, je l’utilise tout le temps. Je peux même vous dire que j’utilise actuellement cette technique pour vous écrire.

 

Comme d’habitude, suivez le process et puis n’hésitez pas à m’envoyer vos Feed-Back en commentaire ça me fait énormément plaisir.

Et n’oubliez pas de partager,

À bientôt.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •