D’où vient la lecture rapide ?

Comment a était mise au point cette technique ?

Voilà les questions auxquelles je vais essayer de répondre dans cet article.

La lecture rapide a une très vieille histoire.

L’homme a toujours cherché la performance, l’amélioration de ces compétences.

Pendant longtemps on a cru que certaines facultés intellectuelles étaient innées. Cristallisé depuis la naissance. Bien au contraire, on sait aujourd’hui que le cerveau a une plasticité, une faculté a créé de nouvelles connexions synaptiques extraordinaires. Avec les nombreuses expériences et recherches, on sait toute c’est faculté ce développe avec le temps par diverse manière pédagogique.

Il existe des traces d’apprentissage innovantes sur la lecture depuis des siècles. Il y a eu beaucoup de précurseurs dans diverses méthodes qui on était mise au point par des médecins, ophtalmologue ou encore professeur des écoles, etc.

Mais la où je vais commencer mon histoire c’est à partir des années 1940 avec l’US Air force.

USAAF Photo via Hagdedorn

C’est à cette période qu’il y a eu des applications concrètes et significatives.

Les pilotes avaient un problème pour distinguer les différents appareils ennemis et alliés pendant les vols

Ils ont donc mis au point un appareil pour s’entrainer, qui s’appelle le tachistoscope. Cet appareil permet de diffuser de façon très rapide une image puis de la supprimer. Le but étant de reconnaître l’image dans le court laps de temps.

Cette méthode a permis une grosse amélioration dans la capacité de reconnaissance des pilotes.

Après de nombreuses expériences, il fut constaté que ça fonctionne aussi pour les mots.

Il fut découvert que non seulement la reconnaissance était possible à  1/500 ème de secondes, mais que ça fonctionne aussi pour plusieurs mots en même temps.

À partir de là l’un des principes de base était posé.

Dans les années 1950, une Américaine Evelyn Wood décide de créer une méthode de lecture rapide s’inspirant en partie du tachistoscope et de fonder le Dynamic Reading Institute. C’est elle qui a popularisé la lecture rapide. Elle enseigna sa méthode un peu partout aux États-Unis. Elle fut populaire d’ailleurs pour avoir enseigné la lecture rapide à plusieurs célébrités comme l’astronaute John Glen, la reine Ingrid du Danemark ou encore le Sénateur Kennedy.

Quelques années plus tard, les techniques de lecture rapide s’améliorent et d’autres enseignants de la technique apparaissent.

Dans les années 70-80, deux notamment sont apparut Richaudeau un Français et Tony Buzan un Anglais.

C’est deux auteurs on permis d’améliorer la technique et ils ont écrit des livres qui ont permis de facilité l’accès de la discipline et d’augmenter un peu plus ça popularité.

Tony Buzan est l’un des organisateurs des championnats du monde de lecture rapide, mind map et de mémorisation. Il a permis par sa fondation de faire beaucoup d’événements autour de l’intelligence à travers le monde.

J’espère que ce résumé de l’histoire de la lecture rapide vous a plu et vous a permis de comprendre d’où venez cette discipline.

Merci et à bientôt !

 

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •