Grande question n’est-ce pas ?

Chaque année, nous avons plusieurs nouvelles résolutions et objectifs extraordinaires !

C’est très bien, mais qu’en est-il de la réalité ? Nous le savons tous…

La plupart du temps, pour le commun des mortels nous ne tenons pas plus d’un mois ! Mais c’est tout à fait normal, ne culpabilisez surtout pas, je vais essayer d’expliquer pourquoi.      

            1. Nous définissons beaucoup trop d’objectifs pour qu’il soit réalisé.                                                                                                                          « Je veux arrêter le sucre, manger sain, faire du sport, méditer tous les jours, apprendre de la guitare, etc… »                                                      Eh oh ! doucement.      

            2. Dans ces objectifs nous visons la barre souvent trop haute ! Nous sous-estimons souvent la difficulté de la tâche.                                           « Faire du sport tous les jours ! » Sur papier ça semble plutôt bien….      

            3. Nous avons jamais appris à tenir de nouvelles habitudes.

Car oui réussir un objectif c’est tout simplement réussir à mettre en place une nouvelle habitude pour pouvoir l’atteindre.

Et encore une fois c’est super ! Si vous voulez mettre en place ces objectifs ça signifie que vous voulez vous améliorer, devenir une meilleure version de vous-même.

En général cette question se pose, car nous déterminons un problème ou une situation qu’on aimerait résoudre ou améliorer. Parfait ! C’est déjà un grand pas.

Motivation

Image par Skeeze par Pixabay

Le commencement:

Quand nous commençons c’est assez facile nous sommes très déterminé !

Mais très vite débute la traversée du désert.

La motivation baisse, les difficultés apparaissent, les résultats se font attendre et la moindre contrainte devient une excuse pour procrastiner ! Là vous vous dites : “j’ai tenu quelque jours c’est déjà pas mal ” Et vous avez tout à fait raison, mais c’est cent fois mieux si nous tenons parole toute l’année pour obtenir des résultats concrets, des résultats impactant sur notre vie.

Vous vous en doutez, c’est sur la durée que les vrais résultats seront réellement impactant sur votre vie.

Là, nous mettons le doigt sur un premier problème car nous avons du mal à tenir sur la durée. Nous voulons des résultats rapides, c’est la nature humaine après tout…

Mais seule la discipline paie. Avoir un objectif est quelque chose qui est peut-être assez long et difficile à intégrer dans notre vie. Il s’agit d’un marathon pas d’un sprint. Il faut être patient, organiser, passer à l’action pour obtenir les résultats et être cette meilleure version.

Bon après avoir fait le tour de la situation concrètement comment on fait ? Nous voulons les astuces et pas de blabla ! Passons au concret !

Ce qu’il faut comprendre:

Si nous voulons intégrer une nouvelle habitude, il nous faut du temps, du temps pour la pratiquer.

Vous allez donc faire cette nouvelle activité à la place d’une autre car nous faisions forcément autre chose avant. Nous allons supprimer une ancienne activité par une autre ou remplacer une mauvaise habitude par une nouvelle plus saine.

De plus, il faut pratiquer la tâche pendant en moyenne 66 jours pour qu’elle commence à devenir naturelle. C’est pendant ces 66 jours que nous avons cette fameuse traverser du désert. Le paramètre à prendre en compte, c’est de tenir 66 jours minimum pour pourvoir l’intégrer à notre vie de façon naturelle, sans qu’elle nous consomme de l’énergie. L’efficience.

Nous pouvons comprendre aussi par la même occasion qu’un trop grand nombre d’objectifs chambouleraient de façon trop radicale notre vie. Le corps va résister !

Nous voulons éviter le conflit, amener ça tranquillement. Mais ne vous leurrer pas ce ne sera pas simple pour autant. Je vais donner ma méthode basée sur mon expérience et sur les divers livres que j’ai lus.

Il en existe beaucoup d’autres après libre à vous d’essayez, ça ne vous coûte rien. Je serais ravi d’avoir vos retours !

1) Pour commencer

Il faut être réaliste et ranger son ego de côté. On définit pour l’année 1 à 2 objectifs seulement ! Sincèrement c’est pas mal. Pour illustrer la méthode je prends l’exemple de la lecture. “Cette année j’aimerais lire plus !” super !

2) Pourquoi ?

Pourquoi voulons-nous le faire ? La plupart du temps quand nous abandonnons un objectif c’est pour deux raisons :

  • Notre méthode et notre environnement n’est pas approprié
  • En réalité l’objectif nous tiens pas à cœur.

Quand aucun problème ne se pose réellement nous sommes inconscient car il n’y a pas d’impact direct sur notre vie !                                Mais quand nous commençons à avoir des problèmes, de santé par exemple, les vrais motivations apparaissent. Cependant, nous voulons agir avant qu’il soit trop tard. Pour ancrer notre motivation, nous allons la définir de diverse manière et mettre en place notre méthode. Nous pouvons par exemple :

  • Écrire une liste des aspects positifs de ce qu’apportera votre nouvelle habitude.

Nous pouvons faire l’inverse: quelles seront les aspects négatifs si je ne pratique pas cette nouvelle habitude ? Avec tous ces points mis dans un tableau vous pouvez juger si ça vaut le coup de pratiquer réellement cette nouvelle habitude.

  • Écrire une lettre à votre futur vous. Vous pouvez y écrire les raisons de votre action et de la fierté qu’elle vous apportera.

Vous pouvez la relire dans les moments difficiles ainsi que dans plusieurs mois pour constater le chemin parcouru.    (Vous pouvez faire ce message aussi en audio ou en vidéo !)

  • Faire un poster pour le mettre au mur avec des images, citations, des mots-clefs qui vous feront rappeler tous les jours pourquoi vous le faites.
  • Écrire un mantra et les raisons pour lesquelles vous voulez le faire. Ensuite, lisez-les tous les jours.

         Plus vous serez précis et plus vous allez ancrer cette motivation.

3) Soyez précis

Il faut détailler votre objectif le plus possible. “J’aimerais lire plus cette année” n’est pas un objectif quantifiable. C’est beaucoup trop flou. Un objectif flou c’est des résultats flous.

Images par Pavlofox par Pixabay

“J’aimerais lire plus cette année et pour cela je vais lire 10 pages en 25 min de mon roman tous les matins avant de partir au travail.”

Là vous savez tout de suite ce que vous avez à faire. Vous n’avez pas à réfléchir. Au début je vous conseille de viser petit pour être sûr de réussir. Je ne dis pas qu’il ne faut pas être ambitieux, mais soyez honnête avec vous-même.

Rangez votre ego et occupez-vous de vous-même. Chacun vise un objectif par rapport à son niveau actuel et de celui qu’il veut atteindre. Tout le monde ne veut pas la même chose, n’a pas les mêmes envies, n’a pas la même vision des choses. Il vaut mieux faire 10 min de lecture, de méditation, etc. Que rien du tout.

Car 10 min tous les jours de lecture pendant 365 jours ça fait 60 heures de lecture soit 2,5 jours entiers de lecture. C’est assez fou !

« Le travail ne paie pas toujours, mais la masse de travail paie toujours un minimum » Fabien Olicard

Une fois votre objectif défini nous allons pouvoir passer au plan d’action

4) Définissez votre stratégie

Dans la même veine que le point précédent, il va falloir définir précisément votre  plan d’action. Toute action efficace repose sur une bonne préparation.

« Si j’avais 6 heures pour abattre un arbre je passerais les 4 premières à affûter ma hache » Abraham Lincoln

Images de Pexels par Pixabay

Rappelez vous tout a l’heure j’ai définir de manière précise mon objectif de lecture.

Vous pouvez constater que nous avons une belle ligne d’action.

“J’aimerais lire plus cette année et pour cela je vais lire 10 pages en 25 min de mon roman tous les matins avant de partir au travail.”

Mais quel livre ? À quelle heure ? À quel endroit ?

Quelques exemples que vous pouvez utiliser parmi des centaines d’autres.

Ce sont des paramètres à prendre en compte. Je vous conseille également un carnet de suivis. Écrivez les résultats obtenus et les difficultés rencontrées. Mesurez si vous lisez de plus en plus vite ou au contraire permettra d’avoir une courbe de votre progression. Cochez une croix lorsque votre objectif quotidien est atteint.

Ça peut sembler anodin, mais crée physiquement cette petite chaîne est quelque chose de fort psychologiquement et plus les jours passe plus votre chaîne est longue. Plus les jours passe est plus vous n’avez pas envie de briser cette chaîne.

5) Visualisation

Visualisez chaque matin de façon positive votre objectif. Fermez les yeux pendant 2-3 min, imaginez vous en train de réaliser cet objectif. Visualisez les étapes effectuées et le résultat final. Quel est votre ressenti ? Quel bien-fait vous apport-t-il ?

Images par Benjamin Balazs par Pixabay                                                  

Le cerveau ne fait aucune différence entre la réalité et l’imaginaire. Pour lui ce que vous imaginez est la réalité. Le fait de répéter les étapes dans notre tête est une préparation. Vous n’avez pas encore commencé que vous avez l’impression d’avoir déjà fait tout ça. En plus vous avez ancré tout de façon positive, le fait de reproduire cette action va amener du plaisir.

6) Passer à l’action immédiatement !

Ne pas réfléchir, suivre le plan, le process défini.

Quand nous réfléchissons trop, nous nous trouvons des excuses.

Ces excuses vont nous faire perdre notre motivation.

Si vous devez lire et que vous vous laissez aller, arrêtez tout, asseyiez vous et prenez le livre dans la main le plus vite possible.

En générale quand nous nous retrouvons dans cette situation nous nous disons : “maintenant que j’y suis autant continuer”.

Quand votre motivation est vraiment au plus bas et que votre objectif est de lire 10 min chaque matin alors dans les moments les plus difficiles dites-vous :  “je vais lire au que 5 min” Une seule page ou même une seule ligne, c’est toujours mieux que rien…

Pourquoi je vous dis ça ? Ça semble curieux ? Deux raisons :

  • Premièrement, en général une fois que nous sommes lancé nous arrivons à reprendre la marche.
  • Deuxièmement, il ne faut absolument pas culpabiliser, si vous tombez relevez-vous. Persévérez, toujours et encore jusqu’à y arriver.

« 1 vaut mieux que 0 » Fabien Olicard.

Lire une page par jour c’est mieux que zéro. Donc ne réfléchissez pas, appliquer !

7) Conséquence

Pour éviter d’encourager cette démotivation, nous pouvons utiliser le système de récompense.

Lors de chaque petite et/ou grosse victoire, nous devons nous récompenser et apprécier ce moment.

Ça peut être “si je lis 10 min de mon livre je m’accorde un épisode de ma série” ou alors “je me fais un jus” etc.

Mais si au contraire “j’ai totalement procrastiné et que je n’ai pas réussi cet objectif je me pénalise, je ne regarderais pas mon épisode ce soir…” Encore une fois, nous sommes pas ici pour juger ou culpabiliser. L’échec n’existe pas.

« Je ne perds jamais, sois je gagne, soit j’apprends » Nelson Mandela

Mais c’est pour que votre cerveau comprenne que cet acte n’est pas sans conséquence. Alors, vous allez lui dire : “cerveau si tu ne m’aides pas tu n’auras pas ton petit plaisir !” J’espère que vous avez saisis l’idée.

8) Parlez-en !

Vous pouvez annoncer votre objectif à votre entourage, nous nous créons de cette manière une pression sociale positive.

Par nature l’homme agit souvent en conséquence du regard des autres donc pour ne pas décevoir nous allons nous accrocher encore plus. Bien sûr vous n’êtes pas obligé. Si vous considérez que le fait d’annoncer aux autres ne vous apportera aucun bénéfice, voir au contraire apporte du stress, etc. Ne le faites pas.

Vous pouvez aussi parler à un expert, guide, mentor ou une personne qui est déjà passer par-là, qui à déjà rencontrer ces difficultés et qui a atteint le même objectif que vous vous êtes lancé. Ça vous permettra non seulement d’être mieux compris. Cela vous apportera une expérience et un savoir incroyable.

9) L’environnement

Et bien sûr changer l’environnement !

Image par Bela Geletneky de Pixabay

Les anciennes habitudes sont ancrées à votre environnement.

Si vous avez l’habitude de vous asseoir sur le canapé pour regarder Netflix peut-être que pour lire vous devriez choisir un autre endroit de la maison.

Physiologiquement notre corps se conditionne à l’endroit où nous nous trouvons.

Exemple: Nous avons l’habitude de dormir dans notre lit. Lire dans le lit ne sera peut-être pas le meilleur endroit car vous allez commencer à somnoler beaucoup plus vite. Votre corps sait qu’ici c’est pour dormir !

L’entourage joue un rôle essentiel. Si vous voulez arrêter la cigarette et que votre entourage fume, ça risque de compliquer votre objectif.

“Je veux lire plus” mais aucune personne autour de moi ne lit. Il me sera donc difficile de partager mon expérience et mes découvertes, etc.

Je ne vous dis pas de jeter vos amis et votre famille car ils ne correspondent plus à vos objectifs. Mais se trouver un club, s’entourer de personnes qui ont les mêmes intérêts que vous sera bénéfique.

Fréquenter un expert dans le domaine permet de progresser beaucoup plus rapidement vers votre objectif. On appelle ça aussi une expérience vicariante. En observant une personne sur sa façon de faire et son attitude nous pouvons être influencer ainsi que nous améliorer.

On copie et on reproduit.

10) Appréciez la route

Image par David Mark de Pixabay

Je sais que des fois ça semble difficile à réaliser mais le plus important est de prendre du plaisir dans le cheminement.

Ne vous mettez pas la pression, aimez ce que vous faites, soyez fière de vos progrès et surtout partagez votre expérience !

Voilà c’était le mot de la fin. Surtout passez à l’action et appliquez votre plan de manière quotidienne. C’est cette habitude quotidienne qui va vous permettre d’atteindre votre objectif.

J’espère que cette méthode vous a plu, n’hésitez pas a partagé et a commenté. Vous n’êtes pas obligé de tout appliquer. Essayez au moins les points plus importants et d’avancer vers vos rêves.

Merci à vous. Je vous dis à une prochaine.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •