En lecture rapide on parle beaucoup des techniques et stratégies qui te permettent d’augmenter ta vitesse de lecture, mais on te parle rarement des erreurs qui te freinent dans ton apprentissage.

Si tu rencontres l’un de ces pièges, tu risques d’être bloqué dans ton apprentissage. Pendant plusieurs jours tes performances vont stagner et tu ne comprendras pas pourquoi.

C’est une frustration terrible.

Voyons ensemble comment te faire gagner du temps.

Si tu veux passer un niveau supérieur suis bien cet article.

Voici les 10 erreurs à éviter :

1- Saccade de l’œil

 

La saccade de l’oeil crée un manque de fluidité au niveau du regarde et perturbe ta lecture. L’oeil sans focus aura une tendance à faire des va et viens dans tous les sens pour essayer de capter un maximum son environnement. Ce réflexe inné est utile dans la vie de tous les jours, mais pas dans ta lecture.

Il faut dompter cet oeil fou. Comme pour un chat qui est obnubilé par un laser, tu vas focaliser ton regard. Tu peux utiliser le guide visuel pour t’aider.

focus eyes

Qu’est-ce qu’un guide visuel ?

Je te renvoie dans ma vidéo YouTube. Une explication visuelle sera plus parlante.

Tu comprendras que sur les différents points aborder cette béquille t’aidera beaucoup.

 

2- Confusion et vocabulaire

 

Une mauvaise distinction des mots est une véritable plaie pour la compréhension du texte. Ce genre d’erreur te fait perdre le sens du texte, t’oblige à faire des retours en arrière et donc te fait perdre du temps… ou pas.

Pourquoi ce n’est pas si important ?

La compréhension du texte ou d’une phrase ne se rattache pas au mot lui-même, mais plutôt dans sa globalité.

Bien entendu tu dois prendre un temps pour apprendre ce nouveau vocabulaire et comprendre mieux ton sujet mais les erreurs de lecture ne doivent surtout pas te freiner dans ton apprentissage.

La solution la plus simple est de lire plus. Lire plus te permettra de construire ton vocabulaire et t’aidera à mieux distinguer les mots.

C’est en prennent du recule que tu pourras contourner cette difficulté.

 

3- Lâcher prise 

 

Il est important d’accepter que tu ne puisses pas tout retenir et tout comprendre d’un texte même si tu as absolument tout lu. D’après le cône de l’apprentissage d’Edgar Dale, on ne retient que 10% de ce que nous lisons. Alors je te pose la question :

Pourquoi tu perds 1 mois de ton temps sur un seul bouquin alors que tu ne retiendras que très peu d’informations ?

Une première lecture rapide te permet justement de capter un maximum d’information afin d’avoir l’idée globale du texte, ensuite tu approfondira.

Accepte le fait de ne pas pouvoir tout comprendre du premier coup. Fais confiance à tes capacités, tu n’as pas besoin de rester longtemps sur un seul sujet.

C’est souvent contre-productif.

 

4- Retour en arrière

 

Fléau dévastateur du lecteur qui peut avoir plusieurs origines :

Une mauvaise habitude de vérifier ses informations, un manque de concentration ou de compréhension, etc.

Quelle que soit la raison, c’est quelque chose qu’il faudra corriger. Un lâcher-prise est nécessaire.

Si pendant ta lecture tu as été distrait et que tu penses que finalement cette partie était importante tu reviendras dessus plus tard, mais tu ne dois pas t’arrêter dans ta lecture.

Le retour en arrière te fait perdre le fil de ta lecture, du temps et envoie un message au cerveau qu’il sera toujours possible de revenir en cas de problème. C’est justement ce genre de message inconscient qui permet à ton esprit de relâcher son attention.

Si tu appliques cette stratégie, ça te permettra d’être plus efficace et de faire comprendre à ton cerveau que tu ne rigoles pas.

cerveau lecture rapide

 

5- Subvocalisation

 

C’est un problème qui touche pratiquement tous les lecteurs, la subvocalisation. Un mécanisme très utile en mémorisation, mais en lecture elle nous ralentie fortement. Comme la voix externe, le débit de nombre de mots exprimer est limité.

La subvocalisation te fait faire un double travail, car tu as déjà capté et admis inconsciemment l’information. Subvocaliser te permet juste de matérialiser le sujet avec des mots pour te faire comprendre des autres.

Exemple: Le mot “chien”. Tu as compris de quoi il s’agissait avant de prononcer le mot. Tu l’as capté puis prononcé.

Quand tu observes un panneau sens interdit, un icône instagram, un paysage ou un oiseau dans ta tête tu ne t’amuses pas à répéter les images perçues.

Voilà l’idée globale j’espère que tu as saisi le concept.

 

6- Lire mot à mot

 

Une des pires habitudes. Désolé si tu es dans cette catégorie.

Lire chaque mot d’une phrase en pensant que chacun a son importance est une croyance limitante.

Certaines données dans le texte ne sont pas importante voir inutile.

Exemple: Mon petit chien à déchirer la serviette blanche que j’ai eu à mon anniversaire.

Les informations qui sont réellement importantes sont : chien, déchirer, serviette.

Le reste est anecdotique et j’exagère à peine. Encore une fois, lâche prise.

 

7- Objectif

 

Imagine que tu es dans une jungle à la recherche d’une plante médicinale.

Un villageois t’indique, avec les informations que tu lui donnes, qu’il y a effectivement plusieurs plantes dans la région, mais sans plus d’informations c’est à toi de chercher. Bon courage…

Dans la deuxième situation, tu demandes au villageois où se trouve une plante pour soigner l’arthrose.

Un repérage a déjà été fait, le villageois t’indique que cette plante se trouve à 5 km au nord et qu’elle est bleu.

Dans quel cas penses-tu aller plus vite pour récupérer des informations ?

Je pense que tu as compris la métaphore.

Définir des objectifs avant d’entamer un livre est primordial. Savoir où tu vas te permet de gagner beaucoup de temps. Ton esprit est focalisé sur des questions précises dans lequel tu dois trouver des réponses.

 

8- Concentration

 

La concentration est la base fondamentale de tout travail. Une mauvaise concentration fait perdre énormément de temps, car elle diminue la productivité et la qualité de ton travail.

Le manque de concentration peut être dû à une charge mentale trop importante, l’environnement, la fatigue  ou la stratégie de travail, etc.

Si tu es dans cette situation, il est important que tu détermines la cause de cette perturbation.

la force focus

Tu peux lire mon article sur la concentration pour t’aider dans ce cheminement.

 

9- Rythme

 

Voici une conversation entre deux amis :

– Je cours de plus en plus vite !

-C’est quoi ton temps de course ?

-Comment ça mon temps ?

– Tu me dis que tu cours vite, mais par rapport à quoi ?

Touché ! Voilà un point auquel tu dois faire attention.

Si tu ne mesures jamais ta vitesse de lecture comment peux-tu savoir à quelle vitesse tu vas ?

Parfois tu traînes des pieds pendant ta lecture et tu ne le perçois même pas. Mesure-toi et essaye de te dépasser un peu chaque jour. Ça maintient du dynamise dans ta lecture et le challenge donne plus de saveur à la lecture. Winking smile

 

10- FIXATION

 

Le nombre de fixations effectuées sur une phrase a une influence sur ta vitesse.

Sur une phrase on reste souvent plus de temps qu’il en faudrait réellement.

Apprends à diminuer le nombre de fixations que tu fais sur une phrase te permettra d’augmenter en vitesse de lecture sans pour autant diminuer ta compréhension. Tout est dans l’art et la manière.

Utilise ton guide visuel pour t’aider.

 

Conclusion

Comme tu l’as vu, il a plein de petits pièges dans lesquelles tu peux vite tomber. Avec quelques astuces et un peu d’attention tu peux très vite éviter toutes ces erreur et enfin augmenter ta vitesse de lecture !

lire vite livre

J’espère que cette liste non exhaustive pourra t’aider dans ta quête d’apprentissage.

Quant à moi je te dis à bientôt et surtout n’oublie pas de me dire ce que tu en penses en commentaire et partage si tu penses que ça peut aider d’autres personnes.

 

À bientôt.

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •